Accueil > Formation continue > VAE > Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Validation des acquis de l’expérience (VAE)

jeudi 27 mars 2014, par Matthieu Bissières

Pourquoi valider ses acquis ?

Si l’entraîneur d’échecs possède généralement le DEFFE voire le DEFFE 2, il existe également des certificats professionnels ainsi que des diplômes d’État pour ce qui concerne les métiers de l’entraînement.

Dans un pays où le diplôme est une des plus grandes clés de la réussite professionnelle, l’expérience peut permettre d’accéder à une reconnaissance sanctionnée par un diplôme. C’est également une façon de valider son travail, d’obtenir une reconnaissance supplémentaire.

Toute personne, peut importe ses conditions (âge, formation...) peut faire une demande de validation des acquis à condition de pouvoir justifier d’un minimum de 3 années d’expérience.

Comment procéder ?

Le processus de VAE peut prendre du temps (généralement 8 à 12 mois) et se décompose de plusieurs étapes :

  • Prise de rendez-vous avec un conseiller local pour étudier les différentes qualifications possibles.
  • Élaboration d’un dossier le plus fourni possible (attestation des différents employeurs, CV, parcours professionnel...).
  • Étude du dossier par un jury.
  • Passage devant un jury.

D’autres précisions pourront être demandées au candidat pendant son parcours.

A l’issu du processus de VAE, le jury pourra refuser, accepter ou accorder un accord partiel.

Plus d’information sur le site officiel de la VAE

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site