Derniers articles

  • Parole aux entraineurs !

    27 mars 2014, par Darko Anic

    Depuis très longtemps la plupart des entraineurs en France travaillait chacun dans son coin, s’appuyant sur les enseignements et conseils donnés dans un stage de formation DEFFE (pour ce qui ont eu la chance d’en bénéficier), sur quelques rares livres de méthodologie, ou simplement en appliquant, tant bien que mal, les préceptes transmis pendant l’entrainement dont eux-mêmes ont jadis fait l’objet.
    La théorie et la pratique évoluent tous les jours d’une vitesse vertigineuse, mais malgré les moyens de (...)

  • Droit individuel à la Formation (DIF)

    27 mars 2014, par Matthieu Bissières

    « Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. »
    Comme tout salarié ou entrepreneur, l’entraîneur peut bénéficier d’un droit à la Formation qu’il peut faire valoir tout au long de sa carrière.
    Le métier d’entraîneur nécessite beaucoup de qualifications différentes. Pourquoi ne pas se former à l’informatique pour ses cours ? Améliorer ses (...)

  • Validation des acquis de l’expérience (VAE)

    27 mars 2014, par Matthieu Bissières

    Pourquoi valider ses acquis ?
    Si l’entraîneur d’échecs possède généralement le DEFFE voire le DEFFE 2, il existe également des certificats professionnels ainsi que des diplômes d’État pour ce qui concerne les métiers de l’entraînement.
    Dans un pays où le diplôme est une des plus grandes clés de la réussite professionnelle, l’expérience peut permettre d’accéder à une reconnaissance sanctionnée par un diplôme. C’est également une façon de valider son travail, d’obtenir une reconnaissance supplémentaire.
    Toute (...)

  • Un peu plus sur les tests

    26 mars 2014, par Darko Anic

    Un entraineur est sensé savoir utiliser les tests et même de les créer (au moins les plus simples) selon ses besoins .
    Dans les nombreux livres et sur les sites Internet on trouve la plupart du temps que des tests qui prétendent mesurer (parfois bien, parfois mal) la performance tactiques, et rarement les tests de connaissance ou de compréhension.
    Nous mettrons ici dans l’avenir quelques modèles de tests à la disposition des entraineurs.
    Vous pouvez contribuer à ce travail en nous envoyant les (...)

  • Comment suivre la progression d’un joueur ?

    26 mars 2014, par Darko Anic

    S’entrainer pour progresser aux échecs est le rêve de nombreux joueurs, pourtant, même quand ils s’entrainent, beaucoup parmi eux ne sont pas sûrs d’avoir progressés, ils émettent souvent un doute en leurs propres capacités. Il est donc important de disposer des outils et des méthodes pour pouvoir mesurer la progression d’un joueur et de savoir avec plus de certitude où il en est.
    La progression peut être visible par une simple montée d’Elo du joueur (même dans ce cas, il serait sage de mesurer la (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20